Acupuncture

L’acupuncture populaire

L’aiguille d’acupuncture est un outil technologique qui permet d’automatiser le travail thérapeutique. Une fois les aiguilles installées, le traitement se fait «tout seul», c’est-à-dire sans l’intervention constante du praticien. Ainsi, une acupunctrice peut traiter des dizaines de personnes dans sa journée de travail.

Malgré des qualités thérapeutiques indéniables, l’acupuncture n’aurait certainement pas connu une aussi forte popularité à travers les âges, jusqu’à devenir le symbole des médecines alternatives en Occident, si ce n’était qu’elle permettait à un seul médecin de soigner tout un village.

En Asie, où l’acupuncture se pratique en milieu hospitalier, les patients sont regroupés dans de grandes salles pour recevoir leur traitement. Cette organisation permet un accès facile aux soins pour toute la population.

C’est ce principe que nous recréons au Québec, dans le but de vous offrir des soins complets, professionnels et accessibles. Nous appelons notre pratique l’Acupuncture Populaire, ou AcuPop.

Une séance typique

Un traitement dure entre 45 minutes et une heure. On le reçoit couché sur une table de traitement, sur le dos ou le ventre, partiellement dévêtu au besoin. Une fois les aiguilles installées, le thérapeute les laisse travailler sur le corps du patient. Il peut revenir manipuler les aiguilles, appliquer de la chaleur, ou retirer les aiguilles pour continuer le traitement sur l’autre face (dos ou ventre), selon le cas.

Traitements combinés

L’acupuncture se pratique traditionnellement dans un environnement médical interdisciplinaire. Par des mobilisations ou des ajustements structurels, la massothérapie ou l’ostéopathie peuvent maximiser l’effet thérapeutique d’une séance d’acupuncture.

Notre équipe en acupuncture

Clément Courteau

Diplômé en 2012, Clément a suivi une formation intensive auprès du Dr. Chung, médecin acupuncteur issu d’une famille de guérisseurs. À sa retraite, il a repris le flambeau de sa clinique jusqu’en 2015, année d’ouverture d’AcuPop Montréal. Outre son engagement chez AcuPop, il pratique l’acupuncture au Centre de Recherche et d’Aide aux Narcomanes (CRAN), centre d’expertise en traitement de la dépendance aux opioïdes. Il s’agit du seul service d’acupuncture existant dans le secteur public au Québec. Affinités thérapeutiques: Douleurs, dépendances

Annie Di Cesare

Annie est co-fondatrice d’AcuPop Montréal, projet qui correspond à ses valeurs d’inclusion et d’implication au sein de la communauté. Alliant professionnalisme et empathie, elle offre des soins adaptés aux conditions et aux besoins de chacun. Diplômée en 2012, elle poursuit ensuite son apprentissage auprès de Michèle Joannette, acupunctrice de 25 années d’expérience qui sera sa mentor pendant deux ans. Au fil de sa pratique, elle a développé un savoir et une expertise pour les pathologies liées au stress (insomnie, anxiété, dépression, épuisement), aux maladies chroniques ainsi qu’aux troubles liés à la santé féminine. Parallèlement, elle est responsable de l’équipe d’acupuncteurs chez Procrea, clinique de fertilité à Montréal.

Achille Volpi